simracing

Huttu could only watch as Krönke’ DRS-activated McLaren stormed past to victory.

In one of the most thrilling races in series history, Coanda Simsport’s Martin Krönke captured his third victory of the season in electrifying circumstances, after title rival Greger Huttu ran out of fuel on the final lap of the race at the Silverstone International Circuit. The gap between Krönke and Huttu was consistently in the one to two second range for the entire grand prix, as the two sim racers fought corner by corner to claim the top step of the podium. ineX Racing’s Joni Törmälä salvaged the final step of the podium, but was unable to beat a coasting Huttu to the finish line.

The switch to the McLaren MP4-30 this season means of course that refuelling is banned, resulting in quicker pit stops and a reduction in time lost travelling through the pit lane. The Silverstone Circuit itself provided a similar challenge to Watkins Glen International two weeks ago, which included high speed fast sweeping corners with minimal braking zones.

simracers

Krönke and Huttu lead the field through Copse on the opening lap.

Krönke began the race on pole with teammate Mitchell DeJong starting third as Huttu split the Coanda Simsport drivers. As the first heavy braking zone on the circuit approached at Turn 8, DeJong missed his marker and went sailing off into the grass, re-joining the circuit well down the order in the mid- pack.

iWCGPS 2016 Silvestone 5

DeJong’s agricultural excursion on the opening lap proved costly; worse was to come.

Apex Racing UK’s Peter Berryman duly assumed third position for most of the race, unable to keep up with the leaders and seemingly forming-up a train behind as drivers struggled to pass, despite the inclusion of DRS and ERS this season.

In contrast, DeJong picked-off drivers one-by-one as he made his way up through the field.  Unfortunately, his race ended abruptly after a thrilling battle with Team Redline’s Aleksi Uusi-Jaakkola ended when the two made contact at Luffield. Martti Pietilä was in amongst the action along with Ilkka Haapala, who started fourth but struggled to maintain his rapid qualifying pace in the race.

The two leaders made their pit stops and Krönke pounced on what was his best opportunity all race to take first place only for Huttu to use all of his considerable experience to his advantage and retain the lead.

The battle for the win was far from over.   Into the final lap, Krönke yet again had a look at a few opportunities for the lead, but was unable to perform a significant overtake into Stowe. As the two approached the Abbey chicane, Krönke sailed up the inside as Huttu slowed and ran out of fuel. The German led his only lap of the race, the most important lap as Huttu was coasting to the line.

best racing games

Barryman bested Pietilä to earn a career-best fourth place finish.

Krönke’s third win of the season is also the ninth of his career, extending his championship lead to nine points ahead of Huttu. Törmälä claimed the third podium of his career followed by Berryman in a career best result. Pietilä and Uusi-Jaakkola eventually came home in fifth and sixth respectively, ahead of Graham Carroll and Yuta Saito. A welcome return to the series for Rocco Barone was rewarded with a ninth place finish, with Haapala rounding out the top ten.

Round 8 of the iRacing World Championship Grand Prix Series will take place at Circuit Gilles Villeneuve.  The circuit provided one of the most thrilling finishes in series history in 2014, as Kazuki Oomishima was passed by now five time world champion Greger Huttu. The circuit requires an aggressive style of driving, but composure is still required due to the close proximity of the walls, the most noteworthy of which – The Wall of Champions – awaits those who overstep the exit of the final chicane. The sim racing action starts at 1:30PM GMT on Saturday the 4th of June on RaceSpot TV, streaming live on iRacing Live.

 

Krönke remporte un Grand Prix haletant dans l’iRacing World Championship

traduction par Renaud LACROIX

best simulation games

Huttu n’a rien pu faire quand la McLaren de Krönke l’a dépassé pour la victoire grâce au DRS.

Au terme de l’une des courses les plus haletantes de l’histoire du championnat, le pilote de Coanda Simsport, Martin Krönke, a décroché sa troisième victoire de la saison dans des circonstances électriques, après que son adversaire, Greger Huttu, soit tombé en panne d’essence dans le dernier tour de course sur le Silverstone International Circuit. L’écart entre Krönke et Huttu pour cette première place si disputée est resté constant, entre une et deux secondes, durant tout le Grand Prix. Joni Törmälä, le pilote d’ineX Racing, sauvait la dernière place du podium, mais ne parvenait pas à battre Huttu qui ralliait la ligne d’arrivée en roue libre.

Le passage à la McLaren MP4-30 cette saison signifie bien sûr que le ravitaillement en carburant est interdit, ce qui implique des arrêts plus courts et une réduction du temps passé dans la ligne des stands. Le circuit de Silverstone lui-même a offert un défi comparable à celui de Watkins Glen, il y a deux semaines, avec des grandes courbes rapides et des zones de freinages très courtes.

racing simulator

Krönke et Huttu mènent dans le virage de Copse, au premier tour.

Krönke et Mitchell DeJong, les coéquipiers de Coanda Simsport, partaient premier et troisième, séparés par Huttu. En arrivant sur la première grosse zone de freinage du circuit, au virage 8, DeJong ratait son point de freinage et partait dans l’herbe, rejoignant la piste bien plus loin au classement, dans le milieu de peloton.

racing simulator games

Le jardinage de DeJong dans le premier tour lui a coûté cher… mais le pire était à venir.

Peter Berryman, le pilote d’Apex Racing UK, héritait de la troisième position pour la majorité de la course, incapable de tenir le rythme des leaders et créant derrière lui un petit train. Malgré l’apparition du DRS et de l’ERS cette saison, les pilotes ont eu beaucoup de mal à effectuer des dépassements.

En revanche, DeJong se débarrassait de ses adversaires un par un et remontait dans le peloton. Malheureusement, sa course s’arrêtait brusquement après une bagarre haletante contre Aleksi Uusi-Jaakkola, le pilote de Team Redline, qui se terminait par un accident à Luffield. Martti Pietilä assurait aussi le spectacle, tout comme Ilkka Haapala qui était parti quatrième mais ne parvenait pas à retrouver son rythme de qualifications.

Les deux leaders réalisaient leur arrêt aux stands et Krönke saisissait ce qui apparaissait comme sa meilleure opportunité de la course pour ravir la première place à Huttu, mais celui-ci tirait avantage de son expérience considérable pour conserver la tête.

La bataille pour la première position était loin d’être terminée. Dans le dernier tour, Krönke voyait une ouverture, mais ne parvenait pas à faire la différence à Stowe. A l’approche de la chicane d’Abbey, Krönke prenait l’intérieur alors que Huttu ralentissait et tombait en panne d’essence. L’Allemand menait son unique tour de la course, le plus important, tandis que Huttu atteignait la ligne d’arrivée en roue libre.

Simulator games

Berryman battait Pietilä pour décrocher la quatrième place, son meilleur résultat en carrière.

Cette troisième victoire de la saison pour Krönke est aussi la neuvième de sa carrière, ce qui lui permet d’étendre son avance au championnat à neuf points sur Huttu. Törmälä décrochait un troisième podium en carrière, suivi par Berryman pour son meilleur résultat en carrière. Pietilä et Uusi-Jaakkola terminaient respectivement cinquième et sixième, devant Graham Carroll et Yuta Saito. Rocco Barone faisait un retour en fanfare dans le championnat avec une neuvième place, tandis que Haapala finissait dans le top 10.

La huitième épreuve de l’iRacing World Championship Grand Prix Series se déroulera sur le circuit Gilles Villeneuve. Ce circuit avait offert l’une des plus belles arrivées dans l’histoire du championnat en 2014, quand Kazuki Oomishima avait été passé par Greger Huttu, aujourd’hui quintuple champion du monde. Ce circuit demande un style de pilotage agressif, mais le sang-froid est aussi de mise tant les murs sont proches, notamment le Mur des Champions qui attend tous ceux qui rateraient leur sortie du dernier virage. L’action démarrera le samedi 4 juin à 13h30 GMT sur RaceSpot TV, avec un streaming en direct sur iRacingLive.

 

Share Button


No Comments

Comments are Closed

Interested in special offers, free giveaways, and news?

Stay In Touch

Ad